L’hospitalisation obéit aux règles en vigueur dans tout établissement de soins en appliquant la charte de la personne hospitalisée tant au niveau des droits, des devoirs et du respect de la liberté d’autrui.

En fonction des besoins, les soins sont délivrés soit en chambre soit en salle de soins. La gestion des traitements est obligatoirement du rôle de la structure conformément aux règles de bonnes pratiques recommandées par la Haute Autorité de Santé.

Les pathologies associées à l’obésité (le diabète, l’apnée du sommeil, les pathologies osteoarticulaires, cardiaques et psychiatriques) sont appréhendées dans leur globalité par une équipe multidisciplinaire spécialement formée.

Toutes les prises de repas sont faites en salle à manger commune (sauf contre indication médicale). L’alimentation est conforme aux recommandations nutritionnelles des données scientifiques reconnues. Les modes d’alimentation non conformes à ces recommandations ne pourront être appliqués.

 

Cette hospitalisation a pour objectif de permettre au patient
le développement de compétences nécessaires
pour améliorer son autonomie et sa qualité de vie.

 

La prise en charge est basée sur l’éducation thérapeutique selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) et validée par l’Agence Régionale de Santé. Le travail d’éducation est basé sur les besoins du patient recherchés dès le premier entretien. Ces besoins sont réévalués en cours et en fin de séjour.

 

L’activité de rééducation repose sur des ateliers :

  • collectifs avec un tronc commun obligatoire pour acquérir les compétences génériques afin d’évoluer dans leur maladie et d’autres sont optionnels
  • individuels en fonction des souhaits de chacun

 

Le dispositif d'éducation thérapeutique s'organise autour de 7 grands axes :

  • ateliers d’approche nutritionnelle non restrictive basée sur les croyances de chacun, l’équilibre et le plaisir
  • pratique d’une activité physique et/ou corporelle avec reconditionnement à l’effort, alliant plaisir et régularité
  • renforcement de l’image de soi, de l’estime de soi, de la confiance en soi
  • travail sur les sensations et la conscience corporelle
  • travail sur l’autonomie et la motivation
  • travail sur la gestion de la douleur
  • réévaluation hebdomadaire des besoins du patient